Avant qu’elle n’apparaisse, la dent qui pousse va provoquer une inflammation des gencives. Ce processus s’accompagne de nombreux symptômes, qui peuvent varier d’un enfant à l’autre.

 

Les symptômes pour la reconnaître

Si bébé présente certains de ces symptômes, c’est peut-être une dent qui est en train de pousser :

- Pleurs et irritabilité, provoqués par la douleur.

- Gencives douloureuses et enflées, voire tuméfiées.

- Salivation plus abondante (et tendance à mettre les doigts ou les objets à la bouche).

- Perte d’appétit.

- Joues rouges, souvent du seul côté de la poussée dentaire.

- Difficultés à s’endormir, voire sommeil perturbé.

D’autres symptômes possibles

Durant cette période, bébé peut aussi manifester d’autres symptômes comme une légère fièvre (inférieure à 38°C).
On peut observer une modification de la couleur de la gencive et une zone enflée molle et foncée proche de la poussée dentaire supposée.

Tous ces petits désagréments ne font pas sourire mais sont courants. La poussée dentaire est un processus naturel dans le développement de bébé. La première a lieu le plus souvent entre 6 et 16 mois. Sachez qu’une poussée dentaire dure environ 8 jours* et que bébé aura 20 dents de lait autour de 3 ans. Les symptômes de la poussée dentaire peuvent être soulagés grâce au médicament homéopathique Camilia®!

Si bébé manifeste certains de ces symptômes plus de 3 jours, consultez votre médecin afin d’écarter une autre cause.

* Source Macknin ML & al Symptoms associated with infant teething : a prospective study, in Pediatrics. 2000 ; 105 : 747 – 752

Camilia

OK